Vous êtes ici : Accueil > Alerte Sur Les Virus > Le malware gendarmerie court toujours

Le malware gendarmerie court toujours

Le malware gendarmerie court toujours Les cybercriminels ont plus d’un tour dans leurs sacs, raison de plus pour que les acteurs principaux de la sécurité numérique et les utilisateurs PC restent sur leurs gardes. Les menaces varient sans cesse et les hackers savent très bien cultiver cet effet de surprise. Récemment, de nouvelles formes de malwares circulent sur la toile à partir des malvertising sur les sites de streaming. Tous les moyens sont bons pour duper la vigilance des internautes. Cette fois-ci, les fraudeurs se passent pour la gendarmerie nationale en rétorquant de l’argent à ses victimes.

Le message diffusé par les cybercriminels ressemble parfaitement aux couleurs de la gendarmerie nationale pour mettre les internautes dans une situation embarrassante. Les escrocs ont eu l’audace d’usurper le titre de la gendarmerie pour se faire de l’argent. La Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (DGGN) tape sur la table en dénonçant cette grande escroquerie à travers des annonces publiques via les médias et les divers sites internet.

Les plus vigilants reconnaîtront tout de suite qu’il ne s’agit que d’une ruse avec le niveau très discutable de la rédaction du français du message. Mais en général, cela n’empêche pas aux hackers de prendre quelques internautes à contre-pieds, puisque ces derniers voient en la gendarmerie nationale une instance gouvernementale sérieuse et appliquée. Beaucoup de personnes se laissent intimider par la requête de 200 euros pour éviter la saisie de leurs ordinateurs ou la comparution devant le tribunal.

Le site Malekal.com était le premier à repérer cette fourberie. Il informe qu’il s’agit du type Trojan.Winlock/Trojan.Ransomware. Dans la plupart des cas, l’infection se produit lors du passage sur les sites de streaming pornographiques ou de téléchargement de films. Les cybercriminels ont choisi ces plateformes pour collecter le plus de profit possible vu l’engouement des internautes pour ces sites.

Les internautes devront encore se méfier de cette menace puisque les cybercriminels courent toujours sur la toile. De rigueur, il est important de se doter d’une mise à jour récente de son logiciel antivirus pour se prémunir des infections de son système juste lors d’une visite sur un site de streaming. A lire également: Témoignage d'une victime du Trojan Gendarmerie: http://www.guideantivirus.com/malware/201-victime-de-ransomware-le-temoignage.html

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Le malware gendarmerie court toujours

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.