Vous êtes ici : Accueil > Actualité Virus > Mini-Flame : le nouveau malware de la toile

Mini-Flame : le nouveau malware de la toile

Mini-Flame : le nouveau malware de la toile Kaspersky Labs se retrouve une fois de plus à l’origine de la découverte d’un nouveau logiciel malveillant : Mini-Flame ou SPE. Ce virus fraîchement détecté peut fonctionner tel un plug-in pour les malwares Flame et Gauss, ou bien comme un programme indépendant. Les chercheurs du laboratoire de Kaspersky affirment qu’il s’agirait d’un outil de cyber-espionnage de la famille du malware Flame. Il utilise la technique de la porte dérobée « backdoor » qui consiste à trouver une faille pour s’introduire dans un système et dérober les données de la victime. En revanche, la propagation de ce malware est moins importante que celle de Flame et de Gauss, avec 50 ou 60 PC infectés seulement dans le monde.

Aucune information n’a été dévoilée quant au vecteur initial d’infection de Mini-Flame. Cependant, sa ressemblance avec Flame et Gauss laisse penser que le premier virus Mini Flame aurait été installé sur des machines déjà infectées par les deux précédents logiciels malveillants. Le hacker détient le contrôle de l’ordinateur infecté après que Mini-Flame soit dument installé sur le PC. Il peut alors avoir un accès à n’importe quel fichier de l’ordinateur. En outre, le malware Mini-Flame serait capable d’effectuer des copies d’écran durant l’exécution d’un programme spécifique, pour soutirer le plus d’informations possible de la victime. Les données volées seront par la suite acheminées vers un serveur C&C par le biais d’une connexion internet. Mini-Flame intègre encore un module supplémentaire de vol de données qui lui permet de contaminer les périphériques USB pour y stocker les informations recueillies à défaut de connexion internet.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Mini-Flame : le nouveau malware de la toile

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.